Recherche
  
Phototh?¨que Sahara
Musique El Haule
Carte satellitaire
Carte routi?¨re
 

 Suite

Les unités industrielles de la ville d'El Marsa (province de Laâyoune) ont renforcé les mesures de santé préventive pour stimuler l'activité économique et fortifier les chaînes de production axées principalement sur les produits de la mer.

A ce jour, plus de 4.000 tests de dépistage du coronavirus ont été effectués sur les ouvriers dans la zone industrielle de la ville, en particulier dans les unités qui ont déjà enregistré des cas d'infection à cette maladie, a déclaré à la presse le président du conseil communal d’El Marsa, Badr El Moussaoui.

Il a noté que la commune a pris, depuis quelques jours, une batterie de mesures portant sur la stérilisation de toutes les unités industrielles et la sensibilisation des salariés, dont le nombre dépasse 7.000, afin de limiter la propagation du virus.

Dès la découverte d’un cluster industriel dans la commune, les autorités publiques ont accéléré la réalisation d'analyses de laboratoire pour atteindre une moyenne de 700 tests par jour, a fait savoir M. El Moussaoui, ajoutant que cette opération se poursuivra jusqu'à ce que ces unités industrielles reprennent leurs activités.

Pour sa part, le directeur d'une unité de production de glaces à El Marsa, Othman Oubarka, a indiqué que les résultats des tests de dépistage au Covid-19 des 19 travailleurs de l'unité ont été négatifs.

Il a rappelé que l’activité de ce genre d’unité est nécessaire pour mettre en valeur et préserver les produits de la pêche jusqu'à ce qu'ils atteignent le consommateur dans les meilleures conditions.

De son côté, le responsable des ressources humaines de l'une des unités industrielles spécialisées dans la fabrication de farine et d'huile de poisson, Smail El Ouardi, a assuré que cette unité suit strictement le protocole sanitaire adopté par les pouvoirs publics en vue de protéger le personnel contre tout risque de transmission du coronavirus.

En plus de la désinfection du matériel, l’obligation du port de masques pour le staff et la distribution des gels hydro-alcooliques, l’unité veille aussi à renforcer le service de navettes pour ses 76 salariés "afin d’assurer un plus haut degré de distanciation sociale et de respect des gestes barrières", a-t-il expliqué.

Ce protocole sanitaire vise à soutenir les mesures préventives prises par les pouvoirs publics pour garantir la sécurité et la santé des ouvriers des unités de produits de la mer, de production de farine et d'huile de poisson et de glace, le but étant d’assurer des conditions de travail favorables et sûres.

Il porte notamment sur la centralité du respect des règles d'hygiène publique, l'obligation de port des masques de protection pour les travailleurs, l'utilisation obligatoire d'antiseptiques alcooliques, en plus d'assurer une ventilation adéquate des unités industrielles.

-Actualité concernant la question du Sahara occidental/Corcas-

 

   
  
 

 
Accueil   |  Histoire du Sahara   |  Géographie  |  Patrimoine Hassanie  |  Affaires Sociales  |  Economie  |  Infrastructure Institutions  |  Contact
 
  Copyright © CORCAS 2020 - Tous droits réservés