mardi 23 janvier 2018  
Recherche
  
Phototh?¨que Sahara
Musique El Haule
Carte satellitaire
Carte routi?¨re
 

 Suite

La délégation du Conseil Royal consultatif des Affaires sahariennes (CORCAS), conduite par son vice-président, M. Khaddad El Moussaoui, accompagné de M. Sidati Mohamed Abdellahi El Ghallaoui, membre de la délégation du Conseil, a poursuivi mercredi ses contacts dans la capitale européenne, rapporte la MAP.


Au Conseil de l'Union européenne, la délégation a eu un entretien avec M. Christian Jouret, chef d'unité Moyen Orient et région méditerranéenne, avec lequel elle a abordé les derniers développements de la question du Sahara et les efforts déployés par le Royaume pour le règlement définitif de cette question.

La délégation du CORCAS a eu également une nouvelle série de rencontres avec les principaux  groupes politiques au Parlement européen, notamment l'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe (ADLE), le Groupe socialiste européen (PSE) et le Groupe du parti populaire européen (PPE).

La délégation a ainsi rencontré MM. José Ignacio Salafranca, membre du bureau du groupe PPE, Philippe Morillon (ADLE), président de la Commission de la pêche et Ignasi Guardans Cambo, membre du bureau du groupe ADLE.

A l'issue de ces rencontres, le vice-président du CORCAS a indiqué que les entretiens avec les responsables et députés européens ont été l'occasion de passer en revue les aspects historiques de la question du Sahara "qui connaît une évolution très importante à travers la solution d'une large autonomie élaborée par les véritables Sahraouis et pour les Sahraouis" afin de sortir de l'impasse.

Le vice-président du CORCAS a qualifié ces rencontres de "fructueuses" car elles ont permis également à la délégation marocaine d'attirer une nouvelle fois l'attention des députés et responsables européens sur les manoeuvres et complots ourdis par les ennemis de l'intégrité territoriale qui sont gênés par la nouvelle dynamique enclenchée par la proposition marocaine d'une large autonomie dans les provinces du Sud du Royaume dans le cadre de la souveraineté nationale.

M. El Moussaoui a souligné que les responsables et députés européens ont salué "l'esprit de dialogue et de bon sens" dont fait preuve le Maroc dans sa démarche, exprimant leur disposition à contribuer aux efforts déployés à différents niveaux en vue d'un règlement définitif de cette question.

Arrivée en début de semaine à Bruxelles, la délégation du CORCAS s'était entretenue, mardi, avec MM. Janusz Onyszkiewicz, vice-président de la Commission des Affaires étrangères au parlement européen, Raimon Obiols I Germa, président de la délégation pour les relations avec les pays d'Amérique centrale et Alexandre Stutzmann, conseiller diplomatique du président du parlement européen.

La délégation avait eu, par la suite, une rencontre à la Commission européenne avec M. Steffen Stenberg, directeur des opérations d'aides humanitaires (ECHO).

Cette entrevue a été l'occasion pour les membres du CORCAS de rappeler à leur interlocuteur que l'attention de l'Union européenne a été à maintes reprises attirée sur la situation humanitaire des Marocains retenus contre leur gré à Tindouf, en Algérie, et sur le détournement de l'aide humanitaire par le Polisario.

  Source: MAP


 


 

 

   
  
 

 
Accueil   |  Histoire du Sahara   |  Géographie  |  Patrimoine Hassanie  |  Affaires Sociales  |  Economie  |  Infrastructure Institutions  |  Contact
 
  Copyright © CORCAS 2018 - Tous droits réservés