samedi 21 juillet 2018  
Recherche
  
Phototh?¨que Sahara
Musique El Haule
Carte satellitaire
Carte routi?¨re
 

 Suite

Le vice-Premier ministre italien et ministre des affaires étrangères, M. Massimo D'Alema, a reçu mardi à Rome, la délégation ministérielle dépêchée par SM le Roi Mohammed VI, qui l'a informé des grandes lignes de la proposition d'autonomie que le Maroc compte présenter aux Nations Unies, rapporte la MAP. La délégation, composée de MM. Chakib Benmoussa, ministre de l'Intérieur, Taib Fassi Fihri,


ministre délégué aux Affaires étrangères et à la Coopération, Fouad Ali El Himma, ministre délégué à l'Intérieur et Mohamed Yassine Mansouri, Directeur Général des Etudes et de la Documentation, a souligné que la proposition marocaine est le fruit de larges concertations démocratiques, participatives et transparentes aux niveaux national et local.

Ce projet, a ajouté la délégation, a été élaboré avec la participation des différentes instances politiques et composantes des populations des provinces du Sud, représentées au sein du CORCAS, et s'inscrit dans le cadre du projet de société démocratique et moderniste initié par Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Les membres de la délégation ont également rappelé que la proposition d'autonomie est conforme à la légalité internationale et les normes internationales dans ce domaine, dans le respect de la souveraineté du Royaume et de son intégrité territoriale.

Le Maroc, ont-ils rappelé, a pris l'initiative d'élaborer ce projet qui vise à instaurer un dialogue ouvert et constructif avec les autres parties, dans le but de trouver une solution consensuelle à ce différend artificiel et d'assurer la paix et la stabilité dans la région après que les précédentes propositions se sont avérées inapplicables, comme l'a affirmé le secrétaire général de l'ONU.

C'est ainsi que, a relevé la délégation, la proposition marocaine est en parfaite harmonie avec les nombreux appels lancés par le conseil de sécurité en faveur de la recherche d'une solution politique juste, durable et acceptée par les parties.

Les membres de la délégation marocaine ont, de même, assuré que le projet d'autonomie atteste de la bonne foi du Maroc et offre une opportunité historique pour sortir de l'impasse actuelle et avancer sur la voie de la paix et de la stabilité dans le bassin méditerranéen et de l'intégration maghrébine, comme il répond aux aspirations de la communauté internationale puisqu'il procède d'une vision ouverte sur l'avenir caractérisée par la crédibilité et le réalisme.

  Source: MAP

 
 

 

 

   
  
 

 
Accueil   |  Histoire du Sahara   |  Géographie  |  Patrimoine Hassanie  |  Affaires Sociales  |  Economie  |  Infrastructure Institutions  |  Contact
 
  Copyright © CORCAS 2018 - Tous droits réservés