samedi 18 novembre 2017  
Recherche
  
Phototh?¨que Sahara
Musique El Haule
Carte satellitaire
Carte routi?¨re
 

 Suite

La Guinée a estimé, vendredi à New York, que le plan marocain d’autonomie a le mérite de “transcender les positions traditionnelles divergentes” et de jeter les fondements d’une autonomie effective du Sahara à travers la mise en place d’organes exécutif, législatif et judiciaire dotés de compétences propres.

Intervenant devant la 4è Commission de l’Assemblée générale de l’ONU, le Conseiller politique du ministre guinéen des Affaires étrangères, Ibrahima Chérif Haïdara, a relevé que cette autonomie s’est confirmée par la tenue d’élections territoriales le 4 septembre 2015, qui ont vu l’élection de natifs de la région à la tête des circonscriptions et le lancement d’un ambitieux programme de développement par le Maroc au bénéfice de cette partie du Royaume.

Il a aussi rappelé que la Guinée, qui souscrit au principe de la solution politique négociée des différends, estime que l’initiative marocaine d’autonomie, soumise au Conseil de sécurité en avril 2007 est conforme à ce principe.

“Mon pays soutient par conséquent cette initiative (…) comme la base du processus politique en cours et cadre unique de compromis de ce différend”, a affirmé M. Haïdara.

Le responsable guinéen a, par ailleurs, relevé avec préoccupation la détérioration de la situation humanitaire dans les camps de Tindouf, soulignant que pour parvenir à une prise en charge adéquate et suffisante de ces populations, il est essentiel de procéder à leur enregistrement tel que demandé par les résolutions du Conseil de sécurité adoptées depuis 2011.

-Actualité concernant la question du Sahara occidental/Corcas-

 

   
  
 

 
Accueil   |  Histoire du Sahara   |  Géographie  |  Patrimoine Hassanie  |  Affaires Sociales  |  Economie  |  Infrastructure Institutions  |  Contact
 
  Copyright © CORCAS 2017 - Tous droits réservés