vendredi 24 novembre 2017  
Recherche
  
Phototh?¨que Sahara
Musique El Haule
Carte satellitaire
Carte routi?¨re
 

 Suite

Le Cameroun a souligné, devant la 4ème Commission de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, l’importance du dialogue et de la concertation pour parvenir à une solution consensuelle à la question du Sahara.

L'Ambassadeur, représentant permanent du Cameroun, Tommo Monthe, a aussi précisé que la résolution 2351 du Conseil de sécurité a réaffirmé que la solution politique à ce différend de longue date ainsi que la coopération renforcée entre les Etats membres de l’Union du Maghreb, contribuera à la réalisation de la stabilité et la sécurité dans la région du Sahel, ainsi que la construction de l’unité du continent africain. 

Le quel continent continue d’être menacé par le sous-développement et la contre-bande et surtout du terrorisme dont le combat doit se faire avec un esprit de solidarité.

Tommo Monthe a indiqué que son pays est sensible à l’intérêt de plus en plus grand qu’accorde le Secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres à ce dossier dés qu’il a pris ses fonctions. 

Il a salué aussi, la désignation du nouvel envoyé personnel M. Horst Köhler, estimant que ses facteurs importants apporteront "apporteront une nouvelle dynamique pour une solution consensuelle de cette affaire".

Il ajoute, que "nous croyons que cette mission nécessite un esprit de dialogue et de coopération de toutes les parties concernées, ainsi que l’exploitation de toutes les occasions de coopération que permettent les proposition actuelles, fondées sur le droit international et les principes de la Charte des Nations Unies, qui disposent aussi, du soutien du Conseil de sécurité".

-Actualité concernant la question du Sahara occidental/Corcas-

 

   
  
 

 
Accueil   |  Histoire du Sahara   |  Géographie  |  Patrimoine Hassanie  |  Affaires Sociales  |  Economie  |  Infrastructure Institutions  |  Contact
 
  Copyright © CORCAS 2017 - Tous droits réservés