Recherche
  
Phototh?¨que Sahara
Musique El Haule
Carte satellitaire
Carte routi?¨re
 

 Suite

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, s’est dit «satisfait» des résultats du 30è sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA), qui a pris fin lundi en fin d’après-midi, à Addis-Abeba.

«Le Maroc a plusieurs raisons d’être satisfait de sa participation au 30ème Sommet de l’UA», a déclaré M. Bourita, lors d’une conférence de presse, à l’issue de ces assises africaines. 

S’agissant de la question du Sahara marocain, M. Bourita a fait savoir que le 30è sommet de l’UA a réitéré la validité de la résolution adoptée par l’organisation lors de son 29è sommet, tenu en juillet dernier à Addis-Abeba. Laquelle résolution appelle l’UA à soutenir les efforts des Nations unies pour trouver une solution politique à cette question, a-t-il ajouté. 

Cette résolution «confirme le leadership des Nations unies pour le règlement de cette question», a souligné le ministre. 

Un an après son retour au sein de sa famille institutionnelle africaine, le Maroc a activement participé à plusieurs réunions et activités du bloc panafricain, a dit le ministre, soulignant que le 30è sommet de l’UA a été marqué en particulier par la présentation du rapport du roi Mohammed VI sur la question de la migration. 

Le Rapport de Sa Majesté le Roi a été bien accueilli par les chefs d’Etat et de gouvernement africains, a-t-il fait observer, soulignant que le Souverain a tenu à ce que ce rapport soit élaboré sur la base d’une approche consultative et participative. 

Revenant sur l’élection du Maroc au sein du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’UA, M. Bourita a souligné que le Maroc a pu recueillir 70 % des voix des pays membres de l’UA, malgré les tentatives désespérées des adversaires du Royaume de contrer cette candidature. 

«Finalement, la sagesse africaine a prévalu et le Maroc a pu accéder à cette instance importante», s’est-il félicité.
 
M. Bourita a, d’autre part, noté que le Maroc a pu également intégrer lors de ce sommet, des éléments nouveaux, citant la question du recensement des réfugiés selon les règles et les procédures du Haut Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR). 

-Actualité concernant la question du Sahara occidental/Corcas-

 

   
  
 

 
Accueil   |  Histoire du Sahara   |  Géographie  |  Patrimoine Hassanie  |  Affaires Sociales  |  Economie  |  Infrastructure Institutions  |  Contact
 
  Copyright © CORCAS 2018 - Tous droits réservés