Us et coutumes

La société sahraouie se distingue par de nombreuses coutumes, traditions et festivités particulières se rapportant à la fois aux différents aspects de la vie : naissance, Alaakika « célébration du septième jour de la naissance du bébé », circoncision, fiançailles, mariage, divorce, décès et enterrement, ainsi qu’aux cérémonies religieuses y compris les fêtes religieuses et les deux mois de Chaâbane et Ramadan.

Par ailleurs, il existe d’autres types de traditions liées à l’art culinaire traditionnel qui comprennent les plats et boissons populaires et l’habit traditionnel appelé « al-malhfa » chez les femmes et « Darrâa » chez les hommes.

A cela vient s’ajouter le sens de la générosité, de l’hospitalité, du divertissement, de l’ameublement et de l’arrangement des foyers, des principes d’éducation, de l’esprit de solidarité et de la relation qu’entretient l’homme sahraoui avec son bétail ainsi que les autres animaux notamment le chameau, cet infatigable « bateau du désert ».

Ces coutumes et traditions sont des outils indispensables pour comprendre les dimensions sémiotiques et la « charge » culturelle de l’héritage populaire hassani. Elles constituent également un pilier important pour appréhender le mode de vie dans les provinces du Sud, et reflètent la créativité humaine qui décrit les traits distinctifs de l’espace sahraoui et ses caractéristiques à travers le temps.


 

    



1. Que pensez-vous du projet d'autonomie du Sahara Occidental proposé par le Royaume du Maroc ?


Voter  Afficher les résultats
 
 
 
 
Accueil   |  Histoire du Sahara   |  Géographie  |  Patrimoine Hassanie  |  Affaires Sociales  |  Economie  |  Infrastructure Institutions  |  Contact
 
  Copyright © CORCAS 2017 - Tous droits réservés