samedi 24 juillet 2021  
Recherche
  
Phototh?¨que Sahara
Musique El Haule
Carte satellitaire
Carte routi?¨re
 

 Suite

La Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) a tenu, samedi à Dakhla, une rencontre avec les représentants de la société civile de Dakhla-Oued Eddahab, dans le cadre du cycle de rencontres régionales dédiées à la présentation des conclusions de son rapport sur le nouveau modèle de développement (NMD).

Cette rencontre a constitué l’occasion pour l’ensemble des représentants de la société civile de la région de s’informer et de prendre part au débat sur les conclusions et les recommandations du rapport général sur le nouveau modèle de développement, qui a été élaboré suivant une approche participative.

Elle vise aussi à impliquer et mobiliser les différents acteurs du développement au niveau régional et susciter leur adhésion effective aux efforts visant à mettre en œuvre les objectifs du NMD, qui marque le début d’une nouvelle phase de consolidation du projet sociétal du Royaume.

Lors de cette rencontre, le président de la CSMD, Chakib Benmoussa, a passé en revue les grandes lignes du rapport sur le modèle de développement, notamment le diagnostic des atouts et des points à améliorer, les aspirations des citoyens et les leviers d’accélération de développement, appelant à s’approprier les recommandations de ce rapport, afin de garantir la réussite de la mise en œuvre de ce chantier national stratégique.

M. Benmoussa a dans ce sens mis en avant les composantes de l’ambition 2035 visant à créer « un Maroc prospère, inclusif et des compétences ».

Pour ce faire, il importe de miser sur la création de plus de richesses, le renforcement des moyens d’intégration, le développement des capacités des citoyens et la préservation des ressources naturelles, a-t-il fait observer.

Il s’agit aussi, a ajouté M. Benmoussa, de faire du Maroc un pays numérique et pionnier dans le domaine de la compétitivité et l’énergie verte, notant que cette ambition doit reposer sur l’intégration entre un Etat fort avec une vision stratégique à long terme et une société solide et pluraliste, qui consacre l’autonomie des individus, libère les énergies et préserve les ressources naturelles.

Il a en outre jugé important de se focaliser sur les quatre choix stratégiques du nouveau modèle de développement, à savoir une économie diversifiée et productive, créatrice de postes d’emploi et de la richesse, un capital humain renforcé et mieux préparé pour l’avenir, des opportunités d’inclusion pour tous et un lien social consolidé, ainsi que des espaces territoriales durables.

Auparavant, les membres de la CSMD ont tenu, au siège de la Wilaya de la région de Dakhla-Oued Eddahab, une rencontre avec le Wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar, le gouverneur de la province d’Aousserd, Abderrahaman El Jaouhari, le président du Conseil de la région, Khattat Yanja, des élus, des chambres et des organisations professionnelles, ainsi que des chefs de services décentralisés, et des autorités sécuritaires et militaires.

Ces rencontres, ayant mené les membres de la CSMD dans les 12 régions du Royaume, sont destinées à l’explication et au débat avec les acteurs institutionnels, économiques et de la société civile, ainsi qu’avec les citoyens autour des résultats et des conclusions du rapport général sur le nouveau modèle développement.

Ces rencontres se sont tenues conformément aux Hautes Instructions Royales visant à mener, dans les 12 régions du Royaume, une vaste opération de restitution et d’explication des conclusions du rapport de la CSMD auprès des citoyens et des différents acteurs.

-Actualité concernant la question du Sahara occidental/Corcas-

 

   
  
 

 
Accueil   |  Histoire du Sahara   |  Géographie  |  Patrimoine Hassanie  |  Affaires Sociales  |  Economie  |  Infrastructure Institutions  |  Contact
 
  Copyright © CORCAS 2021 - Tous droits réservés