jeudi 16 septembre 2021  
Recherche
  
Phototh?¨que Sahara
Musique El Haule
Carte satellitaire
Carte routi?¨re
 

 Suite

Le journal congolais  "Forum des As" a mis en avant la participation des populations des provinces du Sud du Maroc aux élections du 8 septembre, précisant que “leur participation massive” à ces échéances” est à bien des égards une preuve de plus de leur attachement au Royaume et à son intégrité territoriale.

Dans un article intitulé “Encore des représentants légitimes pour le Sahara marocain !”, le média congolais affirme que comme en 2015, le Sahara marocain va conférer de la légitimité à ceux de ses “filles et fils” habilités à gérer ses provinces du sud et à défendre au parlement les intérêts de cette partie-intégrante du Royaume.

“Tout le génie de SM le Roi Mohammed VI est d’avoir anticipé des réformes consacrées par la Constitution de 2011”, souligne le quotidien.

Il a noté dans ce cadre que le plan d’autonomie sous souveraineté marocaine “reconnu par le nec plus ultra de la communauté internationale comme la seule solution réaliste et pérenne, est en fait déjà en marche”, relevant que “des sahraouis élus à intervalle régulier ont déjà pris en main la gestion de la chose publique.

Un tour dans les provinces du sud du Royaume suffit pour voir comment sur cet espace (…) sont sorties des villes modernes comme Lâayoune, Dakhla, Boujdour…, fait observer le journal.

“Marocains à part entière +la béia+, c’est-à-dire l’allégeance au Glorieux Trône Alaouite faisant foi- les Sahraouis défendent comme tous leurs compatriotes la marocanité du Sahara”, poursuit le média, qui ajoute qu’à la faveur des élections de ce jour, de nouveaux représentants des provinces “frappés de l’onction du suffrage universel vont prendre le relais des sortants, alors que d’autres seront éventuellement reconduits et c’est ainsi que va la vie démocratique au Maroc”.

De quel Sahara parlent les séparatistes retranchés à Tindouf ? De quelle légitimité peut se prévaloir le chef du Polisario pour parler au nom des Marocains des provinces du sud ?”, s’interroge l’auteur de l’article.

Les régions du sud du Royaume ont enregistré un taux de participation encourageant qui a atteint 58,30 pc au niveau de la région Dakhla-Oued Eddahab, 63,76 pc dans la région de Guelmim-Oued Noun et 66,94 pc dans la région Lâayoune Sakia El Hamra.

-Actualité concernant la question du Sahara occidental/Corcas-

 

   
  
 

 
Accueil   |  Histoire du Sahara   |  Géographie  |  Patrimoine Hassanie  |  Affaires Sociales  |  Economie  |  Infrastructure Institutions  |  Contact
 
  Copyright © CORCAS 2021 - Tous droits réservés