lundi 6 février 2023  
Recherche
  
Phototh?¨que Sahara
Musique El Haule
Carte satellitaire
Carte routi?¨re
 

 Suite

Une délégation camerounaise a effectué, lundi, une visite à la ville de Dakhla en vue de prendre connaissance du niveau de développement et des atouts économiques dont regorgent la perle du sud.

Cette visite, présidée par le sultan-roi des Bamoun, Mohamed Nabil Nforifoum Mbombo Njoya, et de la délégation l’accompagnant, ainsi que de l’ambassadeur du Cameroun à Rabat, Mouhamadou Youssifou, a pour objectif de mettre en exergue l’élan de développement et de progrès que connaît la ville de Dakhla, à tous les niveaux.

A cette occasion, la délégation camerounaise a tenu des rencontres avec le Wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar, le président du Conseil de la région Dakhla-Oued Eddahab, El Khattat Yanja, et le président du Conseil communal de Dakhla, Erragheb Hormatallah, au cours desquelles l’accent a été mis notamment sur les  moyens de renforcer les relations de coopération entre le Maroc et le Cameroun.

S’exprimant dans une déclaration à la presse, l’ambassadeur du Cameroun à Rabat, Mouhamadou Youssifou, a indiqué que cette visite a été l’occasion de s’informer des avancées réalisées par le Maroc et de la dynamique de développement dans la région de Dakhla-Oued Eddahab.

« Il s’agit également d’une opportunité pour présenter aux responsables de la région de Dakhla-Oued Eddahab, le Royaume des Bamoun, l’un des plus anciens Royaumes au Cameroun qui date du 14è siècle”, a-t-il poursuivi.

De son côté, M. Yanja a indiqué que cette rencontre a été l’occasion de mettre en avant les principales caractéristiques de la région, les opportunités d’investissement et les potentialités dont elle regorge, ainsi que les programmes de développement les plus importants qu’a connus la région depuis sa récupération, en plus du rôle du Conseil régional et du reste des conseils élus dans l’élaboration de stratégies de développement.

Il a fait remarquer que la délégation a exprimé sa grande admiration pour la position distinguée de Dakhla qui constitue une porte d’entrée du Maroc vers sa profondeur africaine, et pour les projets de développement les plus importants lancés au niveau de la région, soulignant le rôle pionnier de Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans le développement des relations entre le Maroc et les pays de l’Afrique subsaharienne.

Pour sa part, M. Hormatallah a indiqué que cette rencontre, qui s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations entre le Maroc et sa profondeur africaine, a été l’occasion pour la délégation camerounaise de prendre connaissance de la diversité et du niveau de développement de la région sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI.

Par la même occasion, a-t-il poursuivi, la délégation camerounaise s’est enquise des principaux secteurs économiques et activités vitales dont jouit Dakhla et des projets d’envergures réalisés au niveau de la ville.

Pour rappel, le sultan-roi des Bamoun, Mohamed Nabil Nforifoum Mbombo Njoya, a pris part, la semaine dernière, aux travaux du colloque international sur l’invention des écritures, organisé au siège de l’Académie du Royaume du Maroc à Rabat.

Ce colloque, qui s’inscrit dans le cadre des activités de la Chaire des Littératures et des Arts africains, vise à explorer l’état du narratif en Afrique à travers les anciennes et nouvelles langues africaines prises comme différentes options pour traduire une pensée, une résistance et une expérience communautaires.

-Actualité concernant la question du Sahara occidental/Corcas-


 

   
  
 

 
Accueil   |  Histoire du Sahara   |  Géographie  |  Patrimoine Hassanie  |  Affaires Sociales  |  Economie  |  Infrastructure Institutions  |  Contact
 
  Copyright © CORCAS 2023 - Tous droits réservés