mercredi 22 novembre 2017  
Recherche
  
Phototh?¨que Sahara
Musique El Haule
Carte satellitaire
Carte routi?¨re
 

 Suite

La proposition marocaine d'autonomie apporte des "avancées à prendre en considération" pour résoudre le conflit du Sahara, a affirmé, lundi soir à Rabat, M. Kader Arif, député européen et secrétaire national du Parti Socialiste (PS) français en charge des fédérations, rapporte la MAP.


"Le règlement de cette question ne doit pas être imposé mais doit être consensuel entre les différentes parties dans le cadre des Nations-Unies", a-t-il ajouté lors d'un point de presse, en marge d'une conférence-débat destinée à présenter le Pacte présidentiel de la candidate socialiste aux élections présidentielles, Mme Ségolène Royale, aux membres de la communauté française au Maroc affiliés à la section du PS français à Rabat.

Evoquant par ailleurs les enjeux méditerranéens du Pacte de la candidate socialiste, M. Arif a souligné que la mise en place de zones de libre-échange entre les pays des deux rives de la Méditerranée est de nature à favoriser la stabilité au niveau de cette région aux plans politique et économique.

Au sujet de la demande du Maroc relative à un statut avancé auprès de l'Union européenne (UE), M. Arif a indiqué que l'Europe a besoin de partenaires qui "avancent très vite" tel le Maroc.

Il a salué, à cet effet, la conclusion de l'accord d'Agadir, qui contribuera à renforcer les relations sud-sud et partant aura des répercussions bénéfiques sur les relations des pays de la rive sud de la Méditerranée avec l'Union Européenne.

  Source: MAP

 

   
  
 

 
Accueil   |  Histoire du Sahara   |  Géographie  |  Patrimoine Hassanie  |  Affaires Sociales  |  Economie  |  Infrastructure Institutions  |  Contact
 
  Copyright © CORCAS 2017 - Tous droits réservés