mardi 27 février 2024  
Recherche
  
Phototh?¨que Sahara
Musique El Haule
Carte satellitaire
Carte routi?¨re
 

 Suite

La République de Guinée a dit croire fermement à l’initiative marocaine d’autonomie au Sahara dont la crédibilité est marquée dans toutes les résolutions du Conseil de Sécurité.



"Mon pays croit fermement à l’initiative marocaine d’autonomie dont la crédibilité est marquée dans toutes les résolutions du Conseil de sécurité et reconnue par plus d’une centaine d’États membres de l’ONU", a souligné l’ambassadeur représentant permanent de la République de Guinée à l’ONU, Paul Goa Zoumanigui, devant la 4è commission de l’Assemblée générale de l’ONU à New York.

Il a relevé que cette initiative, qui est conforme au droit international, à la Charte des Nations Unies et aux résolutions du Conseil de sécurité, veille à la promotion et à la protection des droits de l’Homme dans la région du Sahara.

Le diplomate a, en outre, mis en avant le développement socio-économique engagé par le Maroc dans les provinces du Sud, outre l’organisation des élections générales législatives, communales et régionales sur toute l’étendue de son territoire national y compris au Sahara marocain.

Par la même occasion, l’ambassadeur a salué les initiatives de l’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU, Staffan de Mistura, notamment ses récentes visites dans la région entre juillet et septembre 2023, ainsi que les consultations bilatérales qu’il a organisées en vue de faciliter la relance du processus de dialogue politique impliquant le Maroc, l’Algérie, la Mauritanie et le “polisario”.

Le diplomate a indiqué que son pays soutient la tenue régulière des tables rondes à l’image de celles tenues à Genève avec la participation de toutes les parties prenantes.

Évoquant la situation des droits de l’Homme dans les camps de Tindouf, dans le Sud-ouest de l’Algérie, M. Zoumanigui a dénoncé les violations des droits des enfants et des femmes dans ces camps, “dont certaines parties au conflit sont souvent coupables”.

“Ces actions sont contraires aux idéaux des Nations Unies et ne peuvent profiter qu’au terrorisme et saper les efforts de paix du Maroc”, a-t-il mis en garde, invitant toutes les parties prenantes à ce différend régional à s’engager pleinement dans un esprit de réalisme et de compromis pour aboutir à un dénouement heureux, pragmatique et durable de la question du Sahara.

L’ambassadeur a, par ailleurs, remercié le Maroc pour les facilités permettant l’ouverture du consulat général de la Guinée à Dakhla, notant que cette opportunité permet de raffermir les relations d’amitié et de coopération avec le Royaume.

-Actualité concernant la question du Sahara occidental/Corcas-


 

   
  
 

 
Accueil   |  Histoire du Sahara   |  Géographie  |  Patrimoine Hassanie  |  Affaires Sociales  |  Economie  |  Infrastructure Institutions  |  Contact
 
  Copyright © CORCAS 2024 - Tous droits réservés