samedi 13 juillet 2024  
Recherche
  
Phototh?¨que Sahara
Musique El Haule
Carte satellitaire
Carte routi?¨re
 

 Suite

MM. Chakib Benmoussa, ministre de l'Intérieur, et Fouad Ali El Himma, ministre délégué à l'Intérieur, ont tenu, samedi à Laâyoune, deux réunions, la première avec des Chioukh de tribus sahraouies, et la deuxième avec les élus locaux et les responsables des services extérieurs.


Les différents intervenants lors de ces réunions ont exprimé leur mobilisation permanente derrière SM le Roi Mohammed VI et leur soutien ferme à l'Initiative marocaine pour la négociation d'un statut d'autonomie de la région du Sahara, dans le cadre de la souveraineté du Royaume et de son unité nationale, soulignant que cette initiative ouvre de nouvelles perspectives de développement pour les provinces du sud.

Ils ont considéré que l'initiative marocaine, qui a recueilli le soutien de la communauté internationale, est de nature à régler définitivement le conflit artificiel du Sahara qui n'a que trop duré, et, partant, renforcer la stabilité dans la région et réunir les familles sahraouies.

Ils ont émis le voeu de voir les négociations sur la question du Sahara aboutir à des résultats positifs permettant de régler de manière définitive ce conflit artificiel et de réaliser les aspirations des fils des provinces du sud à l'unité et à la dignité.

Les différents intervenants ont mis en exergue le rôle important des Chioukh des tribus sahraouies dans la défense de l'unité du Royaume, soulignant l'attachement indéfectible des fils des provinces du sud au glorieux Trône Alaouite. Ils se sont félicités également des efforts déployés par les élus locaux dans la gestion des affaires locales.

Lors de ces réunions, des exposés ont été donnés sur les efforts de développement entrepris dans la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia-El Hamra, notamment en matière des infrastructures, des équipements, ainsi que les projets réalisés ou en cours de réalisation dans la région, en particulier dans les domaines de l'habitat, des ports, des aéroports, des routes et de la pêche.

Ils ont estimé que la région constitue un chantier ouvert de développement social, culturel et sportif, grâce aux efforts déployés dans un cadre de synergie et de complémentarité entre les élus et les autorités locales, en collaboration avec plusieurs partenaires.

Les intervenants ont soulevé lors de ces réunions certaines préoccupations des populations locales, ayant trait notamment à l'emploi et à l'habitat, appelant à davantage d'efforts pour surmonter les contraintes qui entravent le processus de développement.

M. Chakib Benmoussa a, à cette occasion, souligné la Haute sollicitude dont SM le Roi Mohammed VI entoure les habitants des provinces du sud, rappelant à cette occasion les liens historiques et séculaires existant entre les tribus de la région et le Glorieux Trône Alaouite.

M. Benmoussa s'est également félicité du rôle des Chioukh des tribus sahraouies dans la défense de l'intégrité territoriale du Royaume et de leur attachement au Glorieux Trône alaouite.

Il s'est réjoui en outre des efforts consentis par les élus et les responsables des services extérieurs dans la région et mis en faveur du développement des provinces du sud.

M. Benmoussa a, par ailleurs, souligné l'importance de l'initiative marocaine pour la négociation d'un statut d'autonomie de la région du Sahara, dans le cadre de la souveraineté du Royaume, qui a fait l'objet d'une large consultation, tant au niveau national que local.

Il a rappelé que cette initiative à été qualifiée par la communauté internationale de crédible et sérieuse et à même de dépasser l'impasse dans laquelle se trouvait la question du Sahara.
"C'est avec cet esprit que nous nous sommes rendus aux négociations, celui de la bonne foi et de la main tendue", a-t-il relevé.

Il a affirmé que l'initiative d'autonomie est l'unique et définitive solution de ce conflit artificiel, permettant aux fils des provinces du sud de gérer leurs propres affaires, soulignant que "l'autonomie est une forme plus avancée de la bonne gouvernance".

Le ministre a précisé que cette initiative constitue désormais l'unique solution pour sortir de l'impasse à laquelle ont abouti les précédents plans de règlement, soulignant le rôle des Chioukh, des élus et des acteurs locaux et leur mobilisation pour réussir ce processus et renforcer la marche du développement économique et social local.

Le ministre a par ailleurs souligné la nécessité de la mobilisation pour assurer le bon déroulement et la réussite des prochaines échéances législatives.

Il a rappelé également les programmes ambitieux que connaissent les provinces du sud, dont le programme d'habitat concernant 20 lotissements de terrain, qui seront aménagés d'ici la fin de l'année.

De son côté, M. Ali El Himma a souligné l'importance des interventions lors de ces deux rencontres qui se sont déroulées dans un climat reflétant l'esprit de dialogue de liberté et de démocratie que connaît le Maroc.

Il a mis en relief la richesse et la diversité du patrimoine civilisationnel et historique du Royaume, soulignant que ""le Maroc d'aujourd'hui, est celui qui demeurera attaché à son identité, croit à l'ouverture sur la modernité, assure l'égalité des chances et croit en ses ressources humaines"".

M. Ali El Himma a, d'autre part, mis en exergue les efforts de développement déployés dans les provinces du sud, soulignant l'importance de la mobilisation de tous pour réussir l'initiative d'autonomie et résoudre de manière définitive le conflit créé autour du Sahara marocain.

   Source: MAP

 

   
  
 

 
Accueil   |  Histoire du Sahara   |  Géographie  |  Patrimoine Hassanie  |  Affaires Sociales  |  Economie  |  Infrastructure Institutions  |  Contact
 
  Copyright © CORCAS 2024 - Tous droits réservés