Recherche
  
Phototh?¨que Sahara
Musique El Haule
Carte satellitaire
Carte routi?¨re
 

 Suite

Le vice-président du conseil des ministres et ministre italien des Affaires étrangères, M. Massimo D'Alema, a émis l'espoir de voir s'ouvrir un dialogue direct entre le Maroc et l'Algérie au sujet de la question du Sahara, rapporte l'agence de presse italienne "Ansa". Dans une déclaration diffusée par l'agence de presse italienne, à l'issue de l'entrevue qu'il a eue, lundi à Rabat, avec M. Mohamed Benaissa,


ministre des Affaires étrangères et de la coopération, M. D'Alema a souligné que l'Italie sent qu'elle est concernée (par le dossier du Sahara) en sa qualité de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies et en tant que pays "ami" du Maroc et de l'Algérie.

Le chef de la diplomatie italienne a indiqué avoir examiné avec M. Benaissa le dossier du Sahara, ce "problème qui demeure posé et qui constitue un grand obstacle entravant la marche de l'Union du Maghreb arabe".

S'exprimant lors d'un point de presse à l'issue de l'entretien qu'il avait eu, lundi à Rabat, avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, M. D'Alema avait souligné que l'Italie apprécie l'existence d'une initiative marocaine pour résoudre le conflit du Sahara.

 

   
  
 

 
Accueil   |  Histoire du Sahara   |  Géographie  |  Patrimoine Hassanie  |  Affaires Sociales  |  Economie  |  Infrastructure Institutions  |  Contact
 
  Copyright © CORCAS 2018 - Tous droits réservés